Vendredi 27 Novembre 2020
Annecy http://www.booked.net
+14°C
« Léguer une situation stable et faire vivre les projets en cours »
Vie locale

« Léguer une situation stable et faire vivre les projets en cours »

jeu 7 Novembre 2019 - 15:51
Back to top

Jean-Yves Meuterlos, directeur et Claude Gindre, nouveau président.

A la suite de sa démission de son mandat de maire de Bannans, Claude Dussouillez a laissé le siège de président de Préval, le syndicat mixte de valorisation des déchets, à Claude Gindre. Ce dernier, maire des Pontets et représentant de la communauté de communes des Lacs et Montagne du Haut-Doubs dans le syndicat mixte, a été élu le 24 septembre. Avec Jean-Yves Meuterlos, directeur de la structure, ils évoquent l’avenir de Préval.

Claude Gindre, vous avez été élu au poste de président de Préval, jusqu’aux prochaines élections municipales. Qu’est-ce qui vous y a poussé ?

Claude Gindre (C. G.) : Être président de Préval, c’est une mission d’une grande importance. C’est être le chef d’orchestre, le donneur de proposition concernant la gestion des déchets sur un territoire très grand (De Jougne, à Pierrefontaine-les-Varans, en passant par Maîche et Levier, ndlr). Il faut avoir une cohérence vis-à-vis du passé, et être visionnaire sur la direction à prendre. Nous sommes en fin de mandat électoral, alors l’objectif sera de léguer à ceux qui prendront la suite, une situation saine et stable.Tout en faisant vivre les projets en cours car il ne faut pas que ces périodes pré-électorales soient des moments de statu quo.

En quoi le syndicat mixte impacte les maires dans...

Propos recueillis par Clément Pérot
Pour lire l'intégralité de l'article, achetez ce numéro (Version numérique 1.50€)