Samedi 18 Septembre 2021
Annecy http://www.booked.net
+14°C
Bientôt un musée au Salbert
Vie locale

Bientôt un musée au Salbert

sam 16 Novembre 2019 - 08:17
Back to top

Cela n’est pas spectaculaire, mais avant, il n’y avait pas d’électricité dans ces longs couloirs...

Depuis trois ans, les bénévoles de l’association Atomes travaillent d’arrache-pied pour restaurer le fort de l’Otan du Salbert. Après autant d’efforts, leur projet est proche d’aboutir.

« C’est un vrai trésor que nous avons ici, » résume Hubert Schmaltz, président de l’association Atomes (association touristique des ouvrages militaires et de l’environnement du Salbert) tandis qu’il déambule dans les coursives du fort du Salbert. Comme tout trésor qui se respecte, celui-ci est caché : on ne remarque qu’à peine sur la route montant au Salbert le petit chemin goudronné menant à « l’ouvrage G » de l’Otan. Une petite grille ouvre pourtant ici sur tout un monde sous-terrain.

Une base... pendant 1 an

C’est sous le fort Lefebvre, qui faisait partie des fortifications de Belfort, que l’Otan a décidé en 1953 d’implanter une station radar. Avec l’ouvrage F près de Metz, et le H près de Drachenbronn (Bas-Rhin), ils constituaient les trois bases radars qui devaient surveiller les mouvements aériens venus de l’est. Cet « Ouvrage G de la Défense aérienne du territoire » a été mis en service en...

La rédaction
Pour lire l'intégralité de l'article, achetez ce numéro (Version numérique 1.50€)