Mercredi 20 Janvier 2021
Annecy http://www.booked.net
+14°C
Sur les traces de la vie paysanne
Vie locale

Sur les traces de la vie paysanne

jeu 16 Janvier 2020 - 13:30
Back to top
Derniers mois pour l’exposition Sur les chemins de la contrebande à l’écomusée maison Michaud. Grâce aux récits des anciens et aux objets dénichés dans les greniers, le visiteur découvre le quotidien d’un contrebandier qui passait de Chapelle-des-Bois à la Suisse. L’occasion également de plonger dans la rude vie paysanne au début du XXe siècle.

Perchée à 1 000 mètres d’altitude, l’imposante bâtisse, isolée est entourée par la forêt du Risoux. Son immense tuyé se devine d’extérieur. A quelques kilomètres de là, derrière les arbres, se cache la frontière suisse. C’est ce chemin qu’empruntaient très régulièrement les contrebandiers, fin XIXe et début XXe siècle. Le plus souvent, en plein hiver, par presque un mètre de neige. Ces derniers rivalisaient d’ingéniosité pour ne pas se faire prendre par les gabelous, les douaniers. « Ils avaient par exemple, une petite gourde qui épousait la forme du ventre, avec quelques gouttes d’alcool », explique Soline, animatrice à l’écomusée maison Michaud. Cette ferme à tuyé, datant du XVIIe siècle, transformée en musée de la vie paysanne, montre comment l’homme a adapté ses activités...

Laurine Personeni
Pour lire l'intégralité de l'article, achetez ce numéro (Version numérique 1.50€)